La Pépinière de la Thyle

 l'Hémérocalle

Accueil

 

L' hémérocalle est une plante vivace très robuste, cultivé au soleil ou à la mi-ombre. Elle possède des qualités de culture et ornementales exemplaire. Ce qui  en fait un végétal particulièrement bien adapté  pour les passionnés de jardinage comme pour les néophytes. Elles sont très présentes dans nos jardins, mais dans des coloris et des formes anciennes. Les fabuleuses nouvelles variété que vous pourrez découvrir dans notre site relance totalement l'intérêt de ce type de plante .

  1. Nos nouveautés ( mise à jour 03/1/2012)

 

  1. Les variétés américaines 

 

  1. Création de la Pépinière de la Thyle

 

 

 

 

 

 


Origine   C’est sur le continent Nord américain que l’hémérocalle est le plus cultivée et améliorée. Pourtant, l’origine botanique de cette plante se trouve être l’Europe et l’Asie avec 16 espèces sauvages connues. C’est à partir de ces 16 espèces qu’au fil des années plus de 70 000 cultivars ont été créés. Les espèces sauvages ne son plus cultivées actuellement, car elles sont dépassées en tous points par les hybrides.

L’origine de son nom vient de deux mots grec (hemera =jour) et (kallas=beauté) ; Car la fleur d’une hémérocalle ne dure qu’une journée. Une plante adulte, comporte plusieurs hampes florales qui produisent entre 15 et 30 boutons selon les variétés. De sorte  qu’une hémérocalle fleurit constamment pendant une période d’environ deux mois.

La Floraison

Suivant l’époque à laquelle elles fleurissent les hémérocalles sont classées dans différentes catégories. Extra hâtive, hâtive, mi-saison et tardive.

Depuis trois décennies les hémérocalles ont fortement évoluée . Les progrès accomplis sont véritablement incroyable. De fleurs faibles en  tailles aux pétales peu développé , nous arrivons maintenant à des fleurs qui peuvent atteindre les 15 cm de large avec des pétales plus épais,et très  rigides,  aux formes larges et somptueuses, souvent , ondulés, ou frisés, ou encore dentelés, ou tout au contraire avec des pétales très allongés et étroits dans les types "spider" qui eux, peuvent atteindre 18 à 20 cm de diamètre et plus.

Toutes les couleurs existent chez les hémérocalles.  Même le bleu. Celle-ci a été isolée très récemment et sera bientôt disponible dans les nouvelles hybridations. Avant l’incroyable travail d’hybridation effectué ces vingt dernières années, on retrouvait plutôt  des hémérocalles de couleurs le plus souvent unies, dans les tons jaune, rouge ou orange et de forme très proche du lys.  Une très grande amélioration concerne aussi la durée d'ouverture des fleurs: elles s'ouvrent tôt le matin, et restent ouvertes tard le soir sans faner.

 Le nombre de fleurs par hampes est plus grand( on arrive aux 40 boutons par hampes) grâce à un branchement des hampes florales plus important . . Multiplié par le nombre de hampes, cela produit un  spectacle réellement impressionnant durant 2 mois environs.

A l'inverse de ces variétés géantes, toute une gamme de ravissantes variété miniatures et naines pour bordures ou pour les petits jardins, terrasses, potiches, etc... a été aussi développée.

Les hémérocalles ont un parfum discret. On constate malgré tout une propension au parfum plus important sur les   variétés de couleurs pâles.

Le Sol

Les hémérocalles sont des plantes d’entretien facile. Elles n’ont pour ainsi dire pas d’ennemis et ne sont que rarement affectées par des maladies. ( ce qui en fait une plante miracle).  Elles aiment le soleil mais la mi-ombre leur convient tout aussi bien. Le PH importe peu. À part une sécheresse prolongée ou un sol continuellement mouillé, elles seront satisfaites. Ont les plante généralement à 60 cm de distance en tout sens.

Elles résistent à la compétition des racines d’autres végétaux environnants ainsi qu’au sel, ce qui en fait une excellente plantes de bord de mer.

Afin d’assurer une belle floraison chaque année, il est conseillé d’adjoindre un engrais contenant du phosphore et de la potasse.

La Multiplication

La méthode la plus facile de multiplication des hémérocalles est la division. Celle-ci s’effectue soit au printemps soit à l’automne. Cette méthode est la seule qui permette de multiplier des variétés bien précises avec fidélité. Ceci explique le coût dégressif en fonction des années des nouvelles introductions. En effet, lorsqu’une nouvelle variété est créé, il n’en existe qu’un seul exemplaire, l’hémérocalle ne se bouturant pas, il est impossible de faire rapidement plusieurs  sujets de cette nouvelle obtention. On en est donc réduit à récolter les deux ou trois tales  que la plante nous donnent par an. On comprend dès lors qu’il faille plusieurs années avant de retrouver un nombre suffisant de plantes pour couvrir la demande.   

Multiplier les hémérocalles par semis est tout à fait possible, mais en aucun cas il ne sera fidèle à la variété sur laquelle on aura prélevé (fécondation croisée oblige).

Néanmoins, créer de nouvelles hémérocalles hybrides par semis est relativement facile. Ce qu’il faut, c’est de la patience car il faut 3ans  avant d’admirer les premières fleurs.   

La Multiplication

La méthode la plus facile de multiplication des hémérocalles est la division. Celle-ci s’effectue soit au printemps soit à l’automne. Cette méthode est la seule qui permette de multiplier des variétés bien précises avec fidélité. Ceci explique le coût dégressif en fonction des années des nouvelles introductions. En effet, lorsqu’une nouvelle variété est créé, il n’en existe qu’un seul exemplaire, l’hémérocalle ne se bouturant pas, il est impossible de faire rapidement plusieurs  sujets de cette nouvelle obtention. On en est donc réduit à récolter les deux ou trois tales  que la plante nous donnent par an. On comprend dès lors qu’il faille plusieurs années avant de retrouver un nombre suffisant de plantes pour couvrir la demande.   

Multiplier les hémérocalles par semis est tout à fait possible, mais en aucun cas il ne sera fidèle à la variété sur laquelle on aura prélevé (fécondation croisée oblige).

Néanmoins, créer de nouvelles hémérocalles hybrides par semis est relativement facile. Ce qu’il faut, c’est de la patience car il faut 3ans  avant d’admirer les premières fleurs.   

Conclusion

Les hémérocalles sont donc, des plantes très facile à vivre. Elles donnent leur pleine mesure  qu’après deux ou trois ans de plantation. Soyez patients, elles seront de retour chaque année pour vous offrir leurs plus belles parures.Chaques fleurs ne durent qu'une seule journée. Leur usage en vase sauf événement exceptionnel (exposition ou autre) est donc ridicule.

Retenez enfin que les plantes peuvent être laissées en place pendant plusieurs années. Elles n'atteignent leur véritable beauté qu'après deux ou trois ans. Il est fréquent que, la première année, les tiges soient plus courtes et que les fleurs n'atteignent pas leur taille maximum